Retour sur 3 années de formation à L’ESEO

Publié le January 29, 2020 - 3 min de lecture

Playmoweb s’engage dans la formation des futurs ingénieurs du bassin Angevin. Depuis maintenant 3 ans, nous formons des étudiants en dernière année du cycle ingénieur de l’école ESEO Angers.

Plaque de salle de cours. Avec écrit « ESEO Laboratatoire Gauss electronique »
Plaque de salle de cours. Avec écrit « ESEO Laboratatoire Gauss electronique »

Dans cette formation, nous avons pour but de couvrir les bases du développement Android (Java, Kotlin, les layouts XML, etc) et surtout les problématiques du Bluetooth dans une application mobile. En effet, le cursus dans lequel nous donnons cette formation est principalement orienté électronique. Les objets connectés (IoT) que les étudiants conçoivent communiquent très souvent en Bluetooth ; impossible pour eux donc de faire l’impasse dessus.

De la conception

À la genèse de cette formation une idée : faire découvrir aux étudiants la possibilité de créer des prototypes d’objets connectés en utilisant la technologie Android grâce à Android Things, tout en réalisant une application cliente elle-même codée en Java / Kotlin.

L’objet connecté en question est un Raspberry Pi équipé d’un Shield conçu par l’ESEO. Celui-ci sera équipé d’une LED ainsi que d’un bouton. Pour communiquer, cet objet utilisera deux technologies différentes :

  • Le BLE.
  • Internet via une base de donnée NoSQL Firebase.

La partie logicielle de l’objet connecté en question a quant à elle été réalisée au sein même de Playmoweb.

Mini ordinateur (RaspberryPi) posé sur le dessus d’un ordinateur de marque HP
Mini ordinateur (RaspberryPi) posé sur le dessus d’un ordinateur de marque HP

Après avoir défini les attentes avec M. Perdriau, notre correspondant à l’ESEO, nous avons décidé d’axer notre formation en trois points :

  • Les bases d’Android (l’interface, la navigation, les ressources).
  • Le Bluetooth.
  • La gestion du réseau (API).

Quant à la partie « Android Things », celle-ci sera abordée avec les étudiants à l’oral, mais sera hors des objectifs de la réalisation.

À la réalisation par les étudiants

Le parcours des étudiants participant à la formation est plus électronique qu’informatique, cela veut dire qu’ils n’ont pas forcément énormément pratiqué les langages de programmation orientée objet. Il faut donc « revoir » avec eux quelques notions de base pour le développement orienté objet (héritage, portée des variables, etc.).

Une fois les différents rappels faits, nous attaquons le cœur du sujet :

« Le développement mobile, ce n’est pas que du code »

En effet, le cœur d’une application mobile, c’est également l’expérience utilisateur. Sans vouloir faire d’eux des experts dans ce domaine, il est difficile de faire l’impasse sur la conception d’interface. C’est pourquoi une partie du temps de la formation est consacrée à cette notion importante dans le monde du mobile.

La suite est focalisée sur la partie Bluetooth (BLE) : comment scanner les périphériques à proximité, comment se connecter à notre objet connecté et surtout comment interagir avec celui-ci (notification BLE, envoi de commande pour allumer ou éteindre la LED).

Nous finalisons cette partie apprentissage par l’utilisation du réseau (Internet) pour commander la LED de leur carte. Cette partie leur permet de découvrir comment utiliser des API dans leur code Android. Elle permet également de leur montrer la simplicité de la conception d’un objet connecté grâce à Android Things (BLE + Network).

Pour conclure cette réalisation, les étudiants doivent nous remettre un projet qui prendra la forme d’une application Android avec des contraintes imposées (interface, logique, fonctionnement).

Après quelques heures de formation, la bonne humeur et l’entrain sont toujours làSalle de classe avec des étudiants entrain de travailler
Après quelques heures de formation, la bonne humeur et l’entrain sont toujours làSalle de classe avec des étudiants entrain de travailler

Et maintenant, après 3 ans ?

Après 3 ans à l’ESEO, nous commençons à voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas avec les étudiants. Notre expérience nous permet d’aborder des problématiques de plus en plus complexes avec eux, tout en ayant de très bons retours de leur part.

Les étudiants sont en demande sur le fonctionnement « interne » du système d’exploitation de leur smartphone. Grâce à notre expérience dans le monde du mobile, nous sommes capables de répondre à leurs questions sur Android, mais également iOS. C’est également la force de notre formation : elle ne se limite pas à Android.

Autre point positif, les étudiants réutilisent directement ou indirectement notre matériel de formation dans leur projet de fin d’année. Pour la session 2020, nous avons eu le plaisir de donner une aide sur la conception d’une application Android pour un projet de quilles de Mölkky connectées.

Après 3 ans, nous sommes toujours aussi impatients de participer à la formation des futurs ingénieurs de la région, qui seront sans nul doute à l’origine des applications révolutionnaires de demain.

À l’année prochaine 🚀